7 : CRIAEAU ART’S PROJECT : « ESTHER 21 A STORY OF LOVE » / Traduction-Transcription de Laurent Beaufils-Seyam

« ESTHER 21 : A STORY OF LOVE« :encours de publication aux EUE-LAP Janvier 2016 

Traduction Copyright Laurent BEAUFILS-SEYAM 

Actuellement Work-In-Progress : actualisation du Procès « fictif » :  » CPI-BCAG : procès des criminels français qui furent génocidaires au Rwanda  » : applications juridiques internationales, actualisation des témoignages, actualisations des synthèses reconstructionnistes.

 

« Esther 21 : une Histoire d’Amour » / « Esther 21 : a Story of Love » : Ecriture originale de Julie Colaiacovo – Dramaturgie Seyam

Traduction et mise en Work-In-Progress actualisé : Laurent BEAUFILS-SEYAM

L’actualisation du Work-In-Progress crée au Groupov en 2006-2007 suite à l’Ecriture de « Esther 21: une Histoire d’Amour » est factuellement étoffée de donc toute la Recherche en Master et la publication de Vers l’Ethique Appliquée, avec encore les rencontres de Lacoste, Carbone, et  Nara et Bernard : les stratifications de « CPI-BCAG : procès des criminels français qui furent génocidaires au Rwanda » / Tango contre les criminels contre l’Humanité, solides et praXisées, m’ont invité à reprendre ESTHER 21, déjà avec la Toile Hadassa 6 Coq Licorne, et encore jusques donc une Mise en Scène Performée , aux Pierres Jaumâtres et ailleurs, de ESTHER 21 puisque traduite depuis fin 2013: les séquentialisations actualisées sont en cours et la réflexion sur les Lumières et la Musique sont magnifiques et géniales …jusques donc une forme actualisée intégrant les Témoignages de l’Histoire de Boussac entre 1939 et 1945 et les Témoignages de Bisesero. Un montage sonore et visuel accompagne aussi cette création et les diverses formes de captation, son, vidéo, film sont en réflexions …actives. En création ……….

LAURENT BEAUFILS SEYAM HADASSA 6 COQ LICORNE. 

D’après la création WI P Groupov ESTHER 21Pièce de Théâtre -Opéra, écrite dès 2006

par LBS- CRIAEAUJulie Colaiacovo

sur une commande de Laurent BEAUFILS-SEYAMLaurent Beaufils Seyam

, mise en Work-In-Progress au groupov (2007) :  un nouveau projet de création ARTS 21 au CRIAEAU.

This Master piece is a rewritting of the Book of Esther in an contemporary version : included testimonies of children ( Armenia-Shoah-Cambodge-Yougoslavia-Rwanda-Darfour), the story « described » youngs, kids, whom are analyzing negationnist’s societies, when ….an Esther 21 with a figure of a contemporary’s Mordecaï   » take the pleasure to present to you » some « new Angels of Memory » : those « little soldiers of MEMORY » learn and ACT, with KID’S survivors testimonies until so , defeast those negationnist’s societies and take the power in UNited Nations: until actualized, in the colors of Chagall, those Goals of Millenium – UNited Nations -  for the International Right applied.

Cette pièce de Théâtre est une réécriture THEATRALE  donc du Livre d’Esther,  commandée par Laurent Beaufils-Seyam à Julie Colaïacovo en 2005 en une contemporaine version : incluant des Témoignages d’enfants survivants ( Arménie Shoah, Rwanda, Cambodge, Yougoslavie, Darfour..) l’histoire décrit des jeunes, qui analysent des sociétés négationnistes : confrontés lors d’une fête à des restes d’habitants « fascistes » négationnistes , les jeunes s’organisent : quand émane une « Esther 21″ avec son Mordecaï contemporain, et les jeunes  » tels des petits soldats de la MEMOIRE  » apprennent et actent, avec les Témoignages des Enfants survivants : jusques mettre en défaite ces sociétés négationnistes et ACTER aux Nations Unies pour l’application du Droit International dans chaque pays.

Dans les Couleurs de Chagall, et la réalisation entière des Objectifs du Millénaire.

 

This master piece seems like a Contemporary OPERA, very sexy too in a True Ethic of Sexuality, where youngs reflects as « like in perdition » as SURTOUT ALSO AUSSI their real capacity and KNOWLEDGE to REBUILDING by themselves the World.

If so this story is based on a strong dramaturgy reflecting scientific researches on the historiography of the Book of Esther until 21st century, also the use of testimonies of survivors, revealed to us what in our actualised REPRESENTATIONS OF HISTORY, this specific Knowledge invite us to assume : from historical facts to International Right, against the destruction and refoulment of criminogeny, the applications in ACTS for RESPONSABILITY.

Cette Pièce de Théâtre ressemble à un Opéra Contemporain, très sex en une très belle Ethique de la sexualité, où les jeunes qui semblaient en « perdition »… utilisent les Témoignages d’Enfants survivants pour se révéler une Représentation de l’Histoire actualisée au 21ème siècle : cette Connaissance scientifique, historique , juridique, éducationnelle invite à assumer les faits historiques contre la destruction et le refoulement de l’idéologie nazie, en des Applications Responsables.

Mixted too on several rewritting like those of Hamlet, Brecht , La Maman et la Putain, this ESTHER 21 move in a « double action » : those which, from the actualisation included, like in a Universal Pourim, the materials of our actualisations; until so the United Nations and ICC-CPI , ( International Criminal Court – Cour Pénale Internationale ) , when also, Esther 21 with her Mordecaï 21 seems get the approfoundishment between Tradition and Contemporaneïty,

until this « SYMPHONY of COLORS ».

Réécriture mixée avec de nombreuses réécritures, dont Hamlet, Brecht, la Maman et la Putain, cette Esther 21 se déroule en un double mouvement : celui de l’histoire des ces Jeunes du 21ème siècle, actualisant leur Représentation de l’Histoire au 21ème siècle, jusques avec la ICC-CPI et l’ONU, de manière responsable et mature, et celui aussi où la réécriture contemporaine du Livre d’Esther révèle le passage Tradition-Contemporanéité en une « Symphonie de Couleurs ».

The ART’S project is to work this master piece with  Performers and maybe musicians , from a Performative Reading… to the Dance in Words… the material give the possibility : here, already founded on two years of Researches, on stage and in a profound reflexion, this new Work-In-Progress will became a real Production, where, also as « légère » , as fine…, because of so strong, this Contemporary Opera will put in adequation our History’s representatives, with what also, every body could assume of the Knoweldge of the 20th century : from « Arménie-Shoah-Rwanda », Yougoslavie-Cambodge and Darfour, to assume what all Nations and CITIZENS of the World, all families and CULTURES too, have crossed;  and, over the recidives of crimes against Humanity which are IMPRESCRIPTIBLES, to assume ALSO THE KNOWLEDGE that HUMANS are better STRONG in LAW, International one, and IN REASON, IN SCIENCES, IN UNIVERSAL EDUCATION TOO, to live this beginning of 21st century already in the great transformations which OPEN to our RESPONSABILITY, as IN KNOWLEDGE, as IN PLEASURE, as in an ETHIC APPLIED.

Alors que déjà presque deux années de Recherche en 2006-2007 en Work-in-Progress au Ceca-Groupov ont déjà produit des matériaux pour la scène, le projet actualisé encore Work-In-Progress  est proposé pour 2 Performers et des Musiciens : d’une Lecture-Performative d’un Narrateur accompagné d’un Musicien contemporain Free, à aussi une forme de « Danse des Mots » accompagnant le déroulement de l’Histoire. Le W-I-P deviendra une vraie production, une Performance où , à tout le moins dans la force de la dramaturgie écrite, si légère et si fine, cette Représentation de l’Histoire actualisée émanera en cet Opéra de Couleurs encore.  De l’usage des Témoignages de Survivants en une Représentation de l’Histoire actualisée au 21ème siècle, où, en une réécriture contemporaine du Livre d’Esther au 21ème siècle, contre le refoulement de ces criminogénies imprescriptibles, l’ACTE même de la Performance, son Actance encore, évoquera tant notre Responsabilité que notre Connaissance jusques en les Plaisirs d’une ETHIQUE APPLIQUEE praxisée.

Laurent BEAUFILS-SEYAM – Dramaturge/Artiste Peintre-Performer/ Master de Recherche Paris / Graduates ISHS Yad Vashem / Fondateur du Criaeau

Actualisé 11 Juillet 2014./ ACTUALISE le 1 Novembre 2015