LAURENT BEAUFILS-SEYAM, Master de Recherche Artiste Peintre et de Théâtre.

Criaeau.org : Laurent BEAUFILS-SEYAM, Statut de Master de Recherche, Artiste fondateur du CRIAEAU, a écrit cet Article de Recherche Scientifique sur l’Art de la Peinture contemporaine.

Hommage aux Vrais Peintres Marc CHAGALL et Samuel BAK : l’Ethique de l’ART ne souffre pas des relents totalitaires et médiocres des sous langages et autres billevesées soumis aux refoulements de l’idéologie génocidaires, en ce jusques les relents  » totalitaristes  » de musiciens sans ETHIQUE ni Interdisciplinarité réelle et praxisée : des Etudes Lacaniennes aux Réalités esthétiques des Toiles de Chagall et Bak, les réelles Maîtrises d’authentiques ARTISTES INTERNATIONAUX fondées tant en leurs Praxis qu’en leur Philosophie propre : Seuls, comme tout Homme mature et individué, Responsable et Intelligent, ces deux Vrais Maîtres ne se sont jamais soumis ni aux effets de groupe médiocre, ni à la médiocrité publicisante du totalitarisme médiatique sous les mauvais cadres de la négation : Maître Chagall posa dès 1909 des Questions fondatrices et Refondatrices, quasi-inconnues aux médiocres d’aujourd’hui, tandis que BAK inscrit profondément depuis les TEMOIGNAGES de SURVIVANTS de l’ HISTOIRE de la SHOAH, sa Maîtrise dans l’Histoire de la Peinture telle qu’une authentique réflexion Philosophique : Humbles, loin des médias négationnistes, vrais professionnels jusques aux Vitraux, leurs Œuvres invitent à comprendre , dans le déroulé de l’Histoire de la Peinture , ce que des Fresques de Doura-Ouropos jusques James ENSOR, l’Histoire de la Shoah a profondément bouleversé dans l’entièreté de l’Histoire Humaine Universelle : si Rembrandt déjà depuis Spinoza s’était dressé lui-même, seul, Maître, contre l’esclavage et les relents putrides des colons anglais, hollandais, portugais, faux religieux et vrais génocidaires déjà criminels contre l’Humanité, ses Portraits, encore Enluminés d’une Vraie Réflexion sur la Lumières et les Lumières Philosophiques, d’alors nous transportent avec CHAGALL et BAK jusques ce que la Maîtrise de ces deux vrais Maîtres connut d’humble, de vrai, de philosophique jusques donc l’étude des Lumières après la Shoah : là, nul n’est besoin de préciser ( mais ceci n’est pas inutile pour les fats..) que , dans leurs Ateliers, l’un avec Picasso et son Vitebsk jusques l’Art du Vitrail Universalisé en les Laïcités Universelles, l’autre, avec ses souvenirs du Ghetto, et sa suite magistrale en ses Toiles actant de la réalité de la défense et de l’Actance des Droits de l’Enfant, n ‘ont rien à voir avec les faiseurs de peintures et autres sous médiatiques musi-totalitarismes de soumis revendus à l’idolâtrie pathologique de l’Ignorance élevée en culte du suivisme masochisme. Encore, de l’usage des Témoignages à la Philosophie, c’est jusque les Profondeurs de ces deux Œuvres que l’Histoire contemporaine de la Peinture s’écrit : et si les Fleurs de Chagall, en des beautés inouïes, ne se sont jamais laissées marcher dessus, c’est parce que les tartuffes négationnistes, des Témoignages jusques aux ARTS, ne représentent rien d’autre que le refoulement grossier, mécanique, des Savoirs Humains, aujourd’hui aussi scientifiques qu’un autre Maîtres es Peinture, Maïakovski, invita à connaître, jusques au Nuage en Pantalon, ce que l’Art de Peindre rencontrait toujours de la Poésie comme de la Réelle Musique…….. L’on connait aujourd’hui du totalitarisme tv à l’idolâtrie négationniste de l’Autre , ce que les soit disant chefs et sous chefs, ridicules et grotesques engagés dans les groupes excluant d’abord, tels les nazis, tels les staliniens, tels tous les religieux lors du génocide au Rwanda, tel encore les restes pourtant dépassés , de chapelles aussi obtuses que médiocres, quand POURTANT, déjà connaître les Questions de Marc Chagall revêt une importance Historique au 21ème siècle : puisque c’est lors de la Keylla de Judas Léon Magnès, lors de la Libération de la Turquie contre les derniers relents fondamentalistes, pseudo-conservateurs et pseudo-réformés, que dans Son Atelier, Chagall ouvrait aux Individuations relatives déjà aux Topiques de Freud et d’Einstein :

du rapport au Réel, Imaginaire et Symbolique, que Lacan conceptualisera, jusques l’évidence Humaine en Droits bien appliqués, sans rhétorique minable – pléonasme – d’infatués ignards – pléonasme, que les despotes totalitaires tel Staline ou Hitler croyaient chavoir de la peinturlure et hearer de la mousik comme totaltarimse : contre le faux artiste inique d’état, contre le totalitarisme dans l’Art , contre les Artistes soit disant dégénérés, Chagall seul, avec Mikhoëls, fut aussi des Décors de Théâtre aux dynamiques de Meyerhold, Brecht, Eisler, un des pionniers de la Formation Théâtrale professionnelle :  » Après Chagall, ils Chagalisent encore …. » : très humblement, au 21ème siècle, quand la monstruosité totalitaire d’infatués ne fait que se répandre des télés au culte de l’ignorance, quand les rhétoriques nazifiées refoulées de pédophiles ne cessent de vouloir totalitariser l’inique total absolu, sans jamais l’Autre, alors les vraies Toiles de Maîtres de Chagall et de Bak : là, des Fleurs de la Connaissance à l’Enfant survivant du Ghetto, la réalité de l’Humilité des Très Grands dans ce que leurs œuvres sont de vrais Cours Magistraux pour les infatués :  » ….et c’est ainsi que j’appris à Peindre…de la Musique…et que j’apprends encore…. » : contre les infatués totalitaires, négationnistes des Savoirs, des Fleurs et de la Poésie, tartuffes rhétoriciens nazis minables et sales d’orgueil pourris de médiocrité négationniste de la Philosophie de l’ART  DES ARTS au 21ème siècle. Il me plaît encore, de vous inviter à lire donc  » Vers une Ethique appliquée  » où le Tome 10 déroule, dans l’Atelier de Seyam, ce que de la Probité intellectuelle au Respect de l’Autre, chacun et chacune est en Droit de Vivre : de la médiocrité, soit disant,  de la survivance,  contre les déshumains orgueilleux et grossiers inintelligents, à la virtuosité aussi de l’Intelligence Humaine: de ses Plaisirs à ses Jeux, de son Histoire à sa Philosophie, très loin du suivisme pitoyable de l’actualisme…., aussi dans les Qualités du projet Criaeau : sans engagement « à la pisse de la médiocrité des soumis au refoulement nazi en aboiements soit disant musicaux minables », jusques dans les Désirs vrais encore d’une ETHIQUE DE LA RESPONSABILITE, qui, en elle-même, et contre les Tartuffes, aime à se connaître et se reconnaître librement, seule, affranchie, mature, authentique adulte, non dépendante de grossiers effets de croupe…à moins que l’Universel de la Voie Lactée et le programme Gaïa entrent dans ses compétences Scientifiques, sémantico-bodies et sémantico-linguistiques .

Seul, en Qualité de Peintre Master de Recherche, j’ai commencé une Autre Toile intitulée,  et poursuit depuis  » ESTHER 21″ ( 7 mètres fois 3 mètres) , l’étude du rapport Lightfatness pigments Or rapides avec toute la topique Juridique, Educationnelle et d’ARTS 21,  au CRIAEAU : sans besoin de médiocre totalitarisme : avec les Fleurs de la Connaissance, en Poésie, Philosophie, Cours Universaux , Linguistique, Chant des Oiseaux….

Laurent BEAUFILS-SEYAM. Petit-Fils de  » Juste parmi les nations « .