CRIAEAU Article de Recherche: contre les désindividuations en massificatoires désentropiques

La désindividuation et la désentropie massificatrice :

Verba contre Auschwitz et effets de suicides collectifs, refoulements de l’idéologie nazie,  au 21ème siècl

Le témoignage de Verba recueilli dans le documentaire « Shoah » de Claude Lanzman nous intéresse en 2013 à hauteur de la recherche internationale, après la récidive de génocide au Rwanda, pour éradiquer l’entièreté des ensembles des formes négationnistes refoulées de l’idéologie nazie.

L’Unicité de ce témoignage, un échappé d’Auschwitz, représente déjà en elle-même la description tant de cette évasion qu’encore les raisons et les analyses que Verba édifia pour comprendre et détruire les impasses et pièges mortels dans lesquels le système concentrationnaire maintenait bourreaux et victimes.

Verba témoigne qu’en sa position particulière, celui-ci avait été amené à entrer dans les Réseaux de résistance qui alors, travaillaient en deux principales directions : l’une consistait à sauver un maximum de personnes qui étaient alors prisonnières dans les nombreux camps, par la distribution de vivres dérobés aux nazis, l’autre relevait de toutes les actions de destructions des chambres à gaz, crématoire, et sabotage de l’entreprise nazie.

Verba témoigne que, en distribuant des vivres et en sauvant des personnes de la mort dans les camps de prisonniers, cette forme de sauvetage à l’intérieur du camp accélérait cependant alors les arrivées de convois de déportés des pays européens vers les chambres à gaz.

Alors que, tout sabotage de l’entreprise nazie, accélérait les représailles contre les personnes enfermées à l’intérieur du camp.

Verba témoigne que ce constat fut aussi difficile à élaborer qu’encore à comprendre réellement pour , en cette description alors bien synthétisée, décider de ce que contre cette double impasse, ce double-bind, il était possible de faire alors : l’évasion devint ce qui, contre une forme de démission seulement apparente, relevait encore de la réelle poursuite de cette vraie Résistance : en s’échappant, Verba put non seulement informer les alliés de la gravité extrême de l’entreprise nazie jusques donc le fonctionnement bloqué qui ne favorisait qu’un très grand suicide collectif si personne n’intervenait mais encore donc témoigner de son analyse en les EDUCATIONS actées pour les générations futures du 21ème siècle.

Si ce témoignage nous intéresse au 21ème siècle, c’est toujours pour décrire ce que fut ce système concentrationnaire et l’industrialisation de camps d’extermination d’enfants, de femmes, d’hommes entre 1941 et 1945 et enseigner en Histoire, ce qu’en nommant de cette destruction déshumaine suicidaire, nous sommes à même aussi de renommer des reconstructions effectuées depuis et jusqu’à nos jours. Encore, ce témoignage s’inscrit dans l’entièreté de trois générations de recherches qui n’ont eu de cesse de décrire sur la base des témoignages et enquêtes l’histoire entière de ce génocide contre le peuple juif, ce crime contre l’Humanité, et qui ont encore, dans de nombreuses disciplines, renforcées notre Connaissance Humaine : en psychanalyse par exemple, c’est la topique Lacanienne qui aujourd’hui encore nous permet d’inscrire ce témoignage au sein des actualisations de la topique freudienne en ce que les rapports entre corps et langages s’inscrivent dans la structuration de l’inconscient compris tel un langage, jusqu’en les termes de double-bind et de contre transfert mortel : si la dissonance cognitive aujourd’hui ne décrit qu’une impossibilité pratique en des perceptivités et comportements, la réalité systémique de la description de ce témoignage en les concepts de double-bind et de contre –transferts mortels invite et incite à approfondir encore la synthétisation par et avec d’autres disciplines : puisqu’en effet, nous traversons l’entièreté de champs de reconstructions des savoirs du 21ème siècle où notre Ethique appliquée praxisée est devenue la réalité pragmatique des applications des découvertes scientifiques humaines jusques en toutes les technologies contemporaines et , par conséquent les réflexions philosophiques aussi.

Ainsi, le témoignage de Verba résonne sans aucune dissonance cognitive avec tant le développement des sciences telle la Psychanalyse qu’aussi avec les analyses systémiques qui, du pneumatique ! aux programmes de recherches en astrophysique  forment donc les synthétisations technologiques des Savoirs Humains.

Puisque si les hommes savent ouvrir et fermer une porte tel que compter de 0 à 1, le binairisme a su produire alors des objets manufacturés à même de poursuivre l’effet de synthèse possible en leurs usages : de la machine à écrire jusqu’aux computers actuels. Aussi, l’Homme, comme la Femme depuis la Shoah et le Rwanda, sont aussi quelquefois dépendants de leurs pulsions destructives a détruire et à s’auto-détruire encore davantage vite avec spécifiquement les nouvelles technologies : or ici, l’analyse de Verba nous permet de bien comprendre, d’une analogie en des métonymies, de double-bind en comportements bloqués, d’impasses comportementales des névroses territorialistes en psychoses déréalisantes, ce que des refoulements aux formes de contre-transfert mortels, les humains traversent aussi en ce début de 21ème siècle.

Il ne faudra pas trop d’exemple quand la description de la haine, du viol, de l’abrutissement intellectuel, de la démémorialisation, du voyeurisme pédophile et des suicides lents font l’objet de la télévision avilie jusqu’aux réseaux salis par les polices et autres suicidaires d’entreprises suicidaires. La survolonté d’exploiter jusqu’à la mort son prochain aujourd’hui démontre combien les régiments et groupes lourds et totalitarisés se suicident en direct et en public, en privé comme en FAITS REELS ET HISTORIQUES, coincés autant que bloqués en justement des formes récurrentes, compulsionnelles, refoulées et aggravées jusqu’aux suicides de systèmes fermés proto-criminogènes et en réalité, industriellement concentrationnaires de justement, le refoulé de l’idéologie nazie suicidaire.

Des Sages comme de nombreux individus sont à même de comprendre cette factualité à l’évidence et devant les faits nombreux actuellement, quand pourtant et aussi, il nous est important pour les valeurs des intelligences à transmettre de décider par nous-mêmes donc de ce qu’en cette troisième générations de survivants après la Shoah, signifient et produisent nos savoirs.

 

Ainsi du Témoignage de Verba : la désindividuation et l’entropie massificatrice, telle que nous sommes à même de les décrire et comprendre aujourd’hui au 21ème siècle, furent donc très précisément lors de la Shoah les formes non nommées et pourtant complètement réelles qui laissaient dans ce suicide collectif des milliards d’Humains.

Si la topique Freudienne, d’exploration de l’Inconscient, la topique Einsteinienne, d’applicatoire de la Relativité, la topique Husserlienne, du concept d’Individuation, furent autant les repoussoirs inconscients tant des nazis que des peuples asservis et complices, c’est bien  parce que, des langages en désindividuatoires ( la langue allemande avilie après 14-18, et les formes de massifications brutales), à l’entropie massificatrice de la régression et industrialisation de l’entreprise nazie, le suicide entier des bourreaux croyant avoir des victimes ne révéla que l’incapacité de groupes entiers ( surtout les criminels) à incorporer savoirs et synthèses qui en cette époque, résolvaient déjà en avance ce que donc n’était qu’à peine diffusé en éducation : le saut Qualitatif d’après la première guerre mondiale, en ce qui concerna les Sciences, les Educations et les Arts fut mortel en tant qu’inaptitude réelle pour les criminels qui accélérèrent eux-mêmes leurs suicides en sombrant corps et âmes dans l’industrialisation de leurs entreprises racistes et criminelles.

Tel qu’aujourd’hui, les restes mourants de débiles beloqués nous donnent les savoirs de leurs impasses et blocages, compulsions et suicides effectifs en donc les aveux de leurs inconsciences de criminels et criminelles rendues impuissants et impuissantes dans l’élévation des Connaissances et synthèses en cours.

Pour le dire autrement, bien que les rhétoriques nazies des pseudo-gouvernants et des télévisions négationnistes croient avoir formé un nouveau totalitarisme absolu, l’effectif suicide de crétins en la dégradation de toutes les qualités de leurs Droits, savoirs et Connaissances, laisse donc l’émergence surtout télévisée d’un minuscule espace concentrationnaire à prétention orgueilleuse d’absolu monstrer la réalité de ces impasses, double-bind, compulsions et impuissances de criminogènes réduits et paralysés à mourir devant leurs postes sous autant d’électrochocs lents que de soumissions de faibles déjà battus par avance des comportementalisations aux langages dans et par ce qu’ils s’infligent eux-mêmes et à eux-mêmes : INDIGNITE et IGNORANCE pour mourir plus vite démémorialisés dans les haines et bains de sang collectif ayant perdus leurs Droits Humains et leur faculté d’en jouïr, ayant perdu tout rapport à l’Autre et contre LUI, étant déjà en état de mort clinique, se répandant en logorrhées de grabataires, alzheimerisés et autres pseudo-pervers complètement soumis dans leurs faiblesses à être tombés dans le panneau du refoulement entier de l’idéologie nazie, pour se croire bourreaux et donc, mourir victimes.

Aucun individu avant la Shoah n’aurait prétexté « avoir une phantasmatique nazie » , et pour cause, tandis qu’au 21ème siècle, les néo-esclaves meurent en compulsions et transferts mortels tels des inconscients soumis et abattus eux-mêmes par eux-mêmes par leurs faiblesses cognitives.

Cette désindividuation, érigée dans les poncifs caricaturaux d’une idéologie mi-religieuse et mi-comportementale complètement inconsciente des savoirs et Connaissances scientifiques laissent donc sous le joug d’un néo-esclavage des millions de télévisés , faibles soumis en démémorialisation active à réduire l’entièreté de leurs facultés physico-sensorielles et intellectuelles pour donc , tels des moutons à l’abattoir , se précipiter corps et âmes en ce nouveau néo-totalitarisme en les effets de groupes dégradations collectives aussi suicidaires que le furent donc celles de tous les totalitarismes : l’actuel ressemble même à un syncrétisme des 4 précédents nazis, staliniens, islamo-nazis et catholico-parousique, ou donc l’accélération des massifications par les mésusages des nouvelles technologies ( comme les nazis la radio) produit littéralement la caricature pour des « nettoyeurs et autres bourreaux génocidaires »  de ne pouvoir s’arrêter de se suicider à l’ignorance, dans les poncifs de refoulements devenus donc dans leurs ( et pour le coup !)  immense et totale défaite et capitulation devant les Synthèses actuelles dans les déliquescences morbides, pédophilies et déviances suicidaires qui les laissent, battus et résignés, faibles et geignants encore dans le descriptif alors pathologique des restes de leurs croyances en ce qui les a dominé tout au long de leurs non vies : l’illusion à grands coups de soumissions religieuses d’un absolu les ayant et soit disant les empêchant de « tout », de vivre comme de respecter le Droit, d’apprendre comme surtout, en FAITS REELS de structurer et incorporer réellement les niveaux de Savoirs actuels, des Mathématiques au Droit International dans des postures d’imposteurs tartuffes réduits et par eux-mêmes à l’indignité, dans leurs impuissances réelles.

Cette désindividuation, qui des fausses morales très orgueilleuses aux groupes d’ignares religieux serait la forme des tentatives de castrations intellectuelles, cognitives, artistiques prétextées par des faibles soumis et compulsionnels, aurait dû encore être massifiée en les chapelets de démissions et déresponsabilités pour croire pouvoir asséner, marteler et imposer ce qui aujourd’hui ne se traduit et transcrit qu’en REELLE crétinerie, tartufferies d’ignares atteints pathologiquement, des corps aux langages, jusques donc les réelles démémorialisations et dépendances absolues, de la télévision aux peurs collectives en ces communautarismes et groupaleries dénotant cette Désindividuation Entropique telle l’Inconscience acquise ! par défaut ! TRES GRAND SIC ! de vrais imbéciles aussi fouttus que , en vrai comme en faits historiques, complètement suicidaires dans l’exercice favori de leurs déraisons de professionnels de l’IGNORANCE.

Les abaissements des niveaux intellectuels et d’intelligence, les déraisons sans plus aucune déontologie, la substitution de speech-dogs tous à caractères religieux a-scientifiques laissent les traces de dépendants aussi fermés que « fin de race et fin de lignage » aboyer le mot canin sans plus rien ne savoir écrire de ce qui forme, par ailleurs, la et les réalités des synthèses authentiquement cognitives en cours : nous venons même de devoir savoir combien la compulsion d’ignares entièrement soumis fait actuellement l’actualisme de soumis à l’idéologie ethnique et négationniste dans les poncifs d’impuissants se croyant bourreaux en mourant, littéralement dans les tentatives d’imposer des rhétoriques nazies aussi grossières que déjà aussi vouées à l’échec dans l’énormité qui les fait s’exclure seuls et à grands renforts de crétinisme de toutes les bases de données et savoirs constitués, dans l’archi-ridicule de trouver leur ignorance alors vécue –SIC ! comme un repentir de ne pouvoir étudier – telle une – TRES GRAND SIC ! nouvelle religion !!!!! où alors, au comble de l’infatuité et de l’inconscience, ces très grands soumis et très grandes soumises voudraient oser imposer l’hypothèse de leurs suicides tels la généralisation d’un comportement que « les AUTRES » ha ! ha ! ha ! devraient donc « comprendre ».

La massification en désentropie désindividuatrice devenant alors au-delà de « leur inconscience collective »  SIC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  la religion militaire télévisée de l’impensé et du suivisme de soumis déjà prêts – RESIC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pour l’abattoir des moutons de Panurge ayant investis toute leur non vie dans la criminalité impuissante, l’ignorance et l’obéissance à ne pas vivre , pour donc , de nos jours, tirer les bénéfices de leurs crétinisations en la publicité de leurs suicides montrés et actés tels la REALITE de leurs impuissances à avoir vécu avec les savoirs du 21ème siècle.

Or donc, cette désindividuation fut le lot déjà tant des nazis volkishiés en une idéologie totalitaire en tant que déniant Droits individuels et obligeant par la force au communautarisme total, quand les formes traditionnelles des communautés juives rencontrant l’effectif des praxis des états de Droits et individuations réelles au début du 20ème siècle, peinaient à résoudre les contradictions entre groupaillages et individuations des enfants du 20ème siècle. Le Sionisme donne de très nombreux témoignages de cette transformation très importante issue de la Révolution française quand pourtant aujourd’hui, 3 générations après la Shoah, ces acquis Individuatoires sont à nouveau déniés par la massification parousico-télévisée devenue la nouvelle idolâtrie collective mondiale où, dans l’abaissement de tous les niveaux de savoirs et dans la publicisation des crétinismes et autres restes d’idéologies mercantiles à prétention totalitaires et exterminatrices, les recherches et outils forgés depuis 1948 sont niés, ouvertement dans cette nouvelle croyance abjecte en l’IGNORANCE où les poncifs des soumis à l’idéologie nazie cristallisent le syncrétisme absolu de refoulements directs et indirects ne pouvant apparemment pas INCORORER, des individus aux groupes, des sociétés aux médias, ce qui constitue pourtant le réel de nos Savoirs.

Que les états négationnistes et leurs pré-suicidés politiques y trouvent à chaque fois la cause débile de leurs impotences et incompétences est aussi un fait acquis pour nous tous tant la réalité récente de la transformation géo-politique du printemps des peuples arabes et de Los Indignados ne cesse de le démontrer quotidiennement : or là encore, ce n’est pas parce que se suicident ouvertement en crétinisme les déresponsables démissionnaires jusqu’en propagandes télévisées que justement les individus groupes et sociétés ne sont pas à même d’en décrypter, parfois jusqu’à devoir en décrire la tartufferie d’inconscients littéralement perdus, la REALITE effective historique et sociale, sociétale et par conséquent démontrant par l’absurde, ce que notre Ethique appliquée praxisée démontre en cet article de recherche synthétisée, de cette désindividuation en les entropies massificatrices de ce refoulement complet de l’idéologie nazie.

Le Témoignage de Verba l’énonça en une Qualité relative au descriptif entier du système concentrationnaire, industriellement soumis à l’extermination des corps d’Humains, quand donc, en les psychoses collectives déréalisantes de religions dépassées au tournant du 20/21ème siècle, c’est jusques la criminogénie féminine et en ces néo-totalitarismes de réseaux racistes, négationnistes et impuissants à adhérer aux synthèses en cours ( par réductionnisme identitaire) , que l’analyse anti-systémique de Verba nous permet de l’actualiser tant en raison des circonstanciés du 21ème siècle, qu’avec la réalité de nos analyses et synthèses ; ou donc, en nos INDIVIDUATIONS respectives, et contre l’entropie massificatrice, la Qualité même des synthèses en cours transcrit bien, des applications juridiques , éducationnelles et artistiques ce qu’encore en nos épanouissements et plaisirs nous vivons en cette Ethique appliquée praxisée.

L’intérêt d’un tel article se fonde tant en le prolongement des acquis des savoirs sur l’Histoire de la Shoah qu’en donc les applicatoires sociétales directes qu’aussi et encore depuis les comparatismes scientifiques en ce qui renforce et prolonge, étaye davantage et en Qualité notre définition du Concept d’Ethique appliquée, sa valeur autant que sa réelle pertinence en ce que celle-ci alors se démontre, de ses actualisations comme donc de ses futurs développements philo-praxisés.

 

La modalité structurelle d’ANALYSE d’une phénoménologie , telle celle de l’Histoire de la Shoah, non pas seulement en le descriptif d’une criminalité déshumaine mais bien en la SYNTHESE effective et effectuée d’avoir arrêter une destruction suicidaire absolue déshumaine laisse pourtant donc les crétins ignares sombrer dans l’irréalité de leurs suicides inconscients de victimes battues et soumises, des eichmanisations des fonctionnaires politiques d’états aux armées réduites à l’ impensé d’une Ethique en leurs défaites compulsives ou donc les interventions récentes en nouveaux colonialismes racistes dans les délires identitaires de continentaux soumis aux régressions ethnico-négationnistes forment l’émergence caricaturale de malades avouant tant leur soumission à la destructivité que surtout leur haine, animale, bestiale, maladive des Savoirs jusqu’à avouer leur croyance en l’annulation de tous les Droits et Lois, des Lois fondatrices étayées depuis le Tribunal de Nuremberg et jusqu’à la Convention pour la répression et Prévention des crimes contre l’Humanité et génocides dans des amputations mentales, soumissions névrotiques, déréalisations a-cognitives ou, au paradoxe de l’apogée de la connerie des nazis ayant avoué « comprendre » SIC ! que « si les Juifs réussissaient avec les alliés un Purim Universel, c’était la défaite du nazisme »,  les soumis d’aujourd’hui avouent que, de la dissonance cognitive à leurs étiquetages politiques et religieux déjà caricatures de faibles moutons toujours prêts à l’ignorance pour haïr les savoirs, leur impuissance réelle, effective, dans la haine et l’exclusion des recherches, dans le déni des savoirs interdisciplinaires et intertextuels, dans l’inconnaissance des études en cours et jusques dans l’absence concrète et complète de déontologie sont donc l’équivalence réelle de leurs inacuités avec la phénoménologie nazie refoulée, ou donc, au summum de l’infatuité de battus défaits, l’indigence d’une INDIGNITE aussi perverse que in fine complètement maladive, devrait ETRE le lot de leur liberticide propension à pouvoir continuer à vouloir tuer , dans un monde où les DROITS, les SAVOIRS et les INSTITUTIONS ne révèleraient que leurs derniers aveux à vouloir en leurs fausses conclusions , NIER LES DROITS FONDAMENTAUX fautes en vrai de les APPLIQUER concrètement et même de les Vivre en Soi philosophiquement et encore mentalement .

Ainsi de ces Tartuffes réduits à l’impuissance congénitale, aboyant le mot canin sans savoir écrire, pour en compulsions et altérations énormes, répéter caricaturalement « l’opération Barbarossa » dans des effets de sous langages, d’inconsciences et d’amalgames, de syncrétismes et de déraisons les laissant morts symboliquement, cliniquement dans une non vie effective régurgissements du nazisme.

Le Saut qualitatif par ailleurs démontrant la synthèse en cours en cette Ethique appliquée praxisée , encore validé quotidiennement par l’absurde du DENI factuel de tous respects des Droits, laissant donc ces individus soumis en groupes de sociétés négationnistes ethnico-racialistes et compulsionellement soumises, se trouvant donc très facilement démontré et ACTE jusques encore les Cours Universaux et Œuvres d’ARTS réalisés et en réalisation en 2013.

Cette fausse dissonance cognitive avilie par des rhétoriques nazifiées ne produisant que le réel d’une régression NIANT Droits, Lois, Savoirs et Arts, quand donc, le rappel à une déontologie provoque l’aboiement et l’avilissement du groupe en meute d’ignares , aujourd’hui complètement inconscients.

De nos Individuations à nos Responsabilités collectives, c’est spécifiquement ce rapport à l’INDIVIDUATION en tant qu’arborescence intérieure et actée du rapport de l’individu au Monde qui ACTE de l’élaboration de groupes affranchis des refoulements de l’engroupement nazi communautaire, quand donc, la bouc- émissarisation maladive a avoué en des avilissements du vocabulaire ce que d’un Masque d’Erasme à Molière de Laborit aux Performers d’aujourd’hui, les Arts et tout spécifiquement le Théâtre laissait à japper des tartuffes nazifiés et télévictimes des propagandes criminelles : ces esclaves religieux qui annonent l’interdit de tuer et qui zappent pour tenter de tuer tous les savoirs en bystanders, ont encore été les premiers à monstrer leur esclavages dans toutes les propagandes radios, tv, journaux pour NIER une Synthèse ou, des Arts aux Educations, les savoirs transgénérationnels en sémantico-linguistiques et sémantico bodies les laissent au générique –SIC ! de leurs vies de soumis, dans les listings d’impuissants devant se croire les « tout puissants de la destruction », tels les nazis morts, jusqu’à syncrétiser de manière outrancières et encore a-religieuse donc, ce que du mont négation au mont inconscience, leur putritude et dépérissement empestaient en leurs morts à l’Intelligence Humaine et en leurs aboiements de malades , très simplement aussi pédophiles que d’abord, SOUMIS.

 

 

Freud et Einstein ont et auront toujours RAISON : quand vos suicides montrent à la télévision des soumis racistes et nazifiés demander en groupes d’inconscients « ce qu’il faut faire contre quelqu’un qui a toujours Raison ? », nous vous présentons la description polie et intelligente de votre dégradation morale, mentale, a-religieuse, a-cognitve, inconnaissante et sans aucune reconnaissance puisque de tout effet et acte de synthèse, vous finissez à l’identité, à l’identification, tels des moutons programmés à mourir faibles et soumis à ce que , malades, vous ne voulez pas RECONNAITREE de Droits à l’Autre, de Savoirs à l’Autre, de Raison Synthèsique à l’Autre puisque vos groupes, tels que vous les vivez encore en soumis, ne sont que des meutes aujourd’hui de malades incapable d’accéder à nos Individuations, ayant élaboré et publié nos Savoirs et Synthèses là ou vous cherchez les sources, des Connaissances pour vous réduites comme les nazis, à vos territorialisations et névroses et psychoses, de vos mères à vos terres, de vos sexualités réduites à vos croyances sourdes sournoises perverses en la criminalité finale, et dissimulée, quand donc d’un Masque à une Plume, vos tartufferies de très médiocres avilis ne sont que légions d’inconscience rendues PUBLIQUES d’un seul trait et signé à la pointe de l’épée, quand vous censurez, tenter d’éliminer, de faire taire, de copier  tels des ignares, non seulement ce que vous n’étudiez même pas , mais encore, ce qu’en votre PUANTEUR de restes de kellipot NAZIS, vous HAISSEZ : la Connaissance HUMAINE, PERFECTIBLE raisonnée et démontrée, jusqu’en ses Savoirs édifiés en Cours Universaux et en ARTS , qu’en tant que soumis et amputés, réduits et religieux pervers , déviants sexuels et malades, vous ne praxisez pas : et qu’encore, dans votre impotence et ploutocratie , vous haïssez encore jusques dans aujourd’hui et de nos jours, n’en pouvoir rien JOUIR et seulement HAIR : tels des déshumanisés perdus.

Avec leurs finalités absolues érigées en un total totalitarisme absolu : ne plus rien apprendre tel des animaux vaincus, battus, soumis et complètement suicidaires : en désindividuation et entropie massificatrice : de ces faux groupes bloqués en la soumission au groupe absolu , nié en tant que Communauté Internationale et idolâtré en tant que refoulé du nazisme contre la Connaissance Humaine, de l’Histoire de la Pensée, du Droit, des Langages, des Savoirs, des Sciences et surtout des Arts, les esclaves du 21ème siècle hurlent de douleur et de souffrances pour vouloir nier et détruire la Convention pour la répression des crimes contre l’Humanité et génocides avec encore les aveux que des Masques du Théâtre à la Plume des scientifiques, tels des finis morts depuis l’inquisition et sans la Renaissance Scientifique, les effets de refoulements entiers du nazisme dans les entropies désindividuatoires laissent donc ces einsatzgruppers de l’ignorance ne pas vouloir vivre et montrer leur absurdité finale entre totalitarisation absolue d’un globalisme ne pouvant rien, en l’effaçage au faux pardon ne structurant rien, dans l’exclusion du Monde des Savoirs tel des bystanders, voulant voir les Humains du 21ème siècle ( en transgressant l’interdit de voir des soumis asexués et castrés aux Sens comme aux Plaisirs) et ne pouvant que constater, de leurs compensations de soumises ignares à leurs amputations militareuses crétines et bloquées à l’ignorance que donc ce qu’ils ne peuvent strictement plus vivre, s’étant encore programmés à des suicides lents plutôt que de DESIRER, chacun et chacune, en leurs Individuations s’élever et s’édifier en Raison comme en Droits, en Sexualité Libre comme en Etudes tant à leurs propres sensibilités intellectuelles et érotiques , qu’à donc la REALITE de notre Synthèse en 2013 en ce Concept d’Ethique appliquée praxisée et acté , jusqu’en Educations Universelles et ARTS du 21ème siècle.

Laurent BEAUFILS-SEYAM / novembre 2013 – Actualisé 2014.